Rechercher
  • Lucas Lachegar

La légende de Catherine Ségurane, une niçoise qui sauva la ville

Nous sommes en 1543... alors que Nice est assiégée par les troupes de François 1er et leurs alliés turcs menés par Soliman le Magnifique et Barberousse, une femme, nommée Catherine Ségurane, repousse leur assaut le 15 août 1543.

Une seule femme qui repousse toute une armée ? Et bien oui, elle s’empare de l'enseigne turque en assénant un coup de son battoir de lavandière au porte-drapeau. Nice est sauvée !


Sauf que le plus étrange est qu’un chroniqueur qui a vécu le siège, Jean Badat, n’évoque pas du tout l’intervention de Catherine. Le personnage, qui peut avoir existé mais dont l’existence n’est pas prouvée, n’apparaît que bien après et endosse très vite tous les caractères du mythe.

Depuis, le personnage de Catherine Ségurane enflamme les imaginations : poésies, tableaux et dessins fleurissent sur ce thème, entretenant le mythe et l'esprit de résistance des Niçois.


Profitez de votre balade dans le Vieux Nice pour retrouver un des boulets de canon du siège de Nice, il se trouve rue Droite, tout proche du Palais Lascaris, alors soyez curieux et levez les yeux!



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout